Voyage en Iran, une destination originale

Les férus d’histoire comblent leur envie de découvertes en Iran. Chaque agglomération relate beaucoup de faits appartenant à une époque. Kashan se démarque pour la qualité de ses arts traditionnels. Les tapis sont issus d’un savoir-faire ancestral. Cette localité abrite aussi des monuments antiques, des jardins spéciaux… Yazd impressionne pour l’architecture de ses bâtiments à l’ancien : qanat, badgir… En effet, ce pays ne se résume pas à l’exploration des seules vieilles municipalités. Il vaut plus hors des sentiers battus.

L’Iran et ses paysages d’exception

Tous les sites d’intérêt touristique s’éparpillent dans toutes ses régions. Une bonne organisation s’avère nécessaire afin de les atteindre tous. Aussi bien dans le nord que dans le sud-ouest, les montagnes permettent de réaliser des skis de randonnée. Il faut se munir de tous les équipements indispensables pour pouvoir glisser sur les neiges d’Alborz et du Zagros. Ces emplacements répondent tout à fait à ces exigences. En outre, ce pays dispose également des stations célèbres comme Dizin, Shemshak et Darbandsar pour patiner en toute satisfaction. Elles sont accessibles de quelques heures via la capitale et idéales pour passer de bons temps. C’est le genre d’endroits conseillés pour s’échanger avec des vacanciers slalomeurs. Par ailleurs, Darbandsar, Damavand, Alam-Kuh, Sabalan, Dena ou Binalood sont favorables au tourisme d’altitude.

L’Iran et ses bons petits plats

Les Iraniens se nourrissent d’aliments de très grande quantité. Les promeneurs auront l’occasion d’en juger d’eux-mêmes lors de leur voyage en Iran. Plusieurs types de produits remplissent les tables au moment du petit-déjeuner comme des confitures, du beurre ou du miel. Les Iraniens ont pour habitude de consommer des mets salés terminés par du thé. Entre autres, les peuples locaux mangent beaucoup de pains aux formes diverses. À ce propos, les vacanciers pourront commander du Sangak ou du Lavâsh. À midi, les nationaux se remplissent l’estomac avec des riz préparés avec des patates. C’est l’occasion de s’offrir également du chelow, du polow, du kateh ou damy. En outre, le Baademjan se compose de garnitures différentes. Cette recette à base d’aubergine s’assaisonne de fromage, de pistaches, du safran… d’où son goût spécial.

L’Iran et ses fêtes culturelles

Le mois de mars est conseillé pour partir en Iran. Durant cette occasion, les Iraniens célèbrent la fête du Nouvel An. Le norouz est un jour de repos national. Par conséquent, tout le monde en profite pour se rendre visite, et même s’échanger de cadeaux. La population locale se réunit autour d’une table composée de choses précieuses. Au fait, cette manifestation provient des mœurs ancestrales persanes. Ce jour est dédié au dieu créateur de l’univers et de son roi mythique. Gayumarth, ce personnage historique s’assimile à une figure biblique chrétienne, entre autre Adam. Les touristes apprendront davantage sur lui. Par ailleurs, d’autres pays musulmans comme le Pakistan, la Turquie ou l’Inde célèbrent également ce jour saint. Ce dernier s’inscrit dans la liste des patrimoines culturels de l’UNESCO.



Laisser un commentaire